On n’a pas envie qu’elle s’arrête cette saison tant elle nous a apporté du rire, du bon son, de l’émotion à grandes louches. L’arrière scène réserve aussi ses surprises. Peut-être avez-vous croisé Matthieu CHEDID avalant ses 14 kms de footing en bordure de rivière, ou Georges EZRA engoncé dans son canoë ? Vous aimeriez être petite souris en coulisses ? Venez ; c’est par ici.

L’effervescence du backstage ne s’est pas démentie depuis le 2 juillet où Benjamin CLEMENTINE et Asaf AVIDAN ont ouvert le bal de l’été. Est-ce le seitan qui affute les cordes vocales de l’auteur-compositeur israélien? Le steak végétal, on vous le sert saignant ou à point ?

Yannick NOAH, le parrain, présent pour la douzième fois dans la vallée, leur emboîte le pas. Il est plus disponible que lors de ses derniers passages (sa disponibilité est inversement proportionnelle à son classement dans le palmarès des personnalités préférées des Français…). Il a même trouvé le temps de piquer une tête dans la Sèvre, sauvant des eaux son ‘filleul’ de président. C’est en nage qu’il est sorti de scène, s’engouffrant tout essoufflé dans la voiture qui l’extirpera de la fournaise. Les plans de fuite, à Poupet, on connait. Pas la peine d’attendre que se forment les bouchons à la sortie des parkings ! C’est aussi de cette façon que s’envolera CALOGERO. Arrivé tôt dans l’après-midi, il s’est délecté de l’endroit, appréciant particulièrement l’éblouissant tableau de paillettes réalisé sur scène par Erik BlakPainting.

WP_20150725_12_35_22_ProPAGNY dont c’était la première à Poupet, faisait figure de novice. Le petit bleu de la saison. Au catering, il voulait tout payer ce garçon bien élevé. Il se pliera au ‘supplice’ des autographes dans l’allée du camping. L’autre ‘curiosité’ de jour provenait de son équipage. Sa violoniste Anne GRAVOIN qui n’est autre que la compagne du Premier Ministre, se déplace avec un service d’ordre bien présent et discret.  VIANNEY, après un beau set sur scène, en a profité pour faire sa promotion.

C’est bien connu, dans le milieu du reggae, on se la joue cool ! Confirmation avec GROUNDATION qui ne nous en a pas voulu de ne pas lui fournir le miel au fenouil. Pour la table de PATRICE, envoyez quatre repas indiens et un repas chasseur ! Enveloppées de quelques effluves subtiles, les filles qui ont nettoyé la loge sont ressorties…apaisées.

Ça se complique un peu pour les internationaux. Encore que STATUS QUO ne se la joue pas : leur bonheur d’être sur scène se vérifie aussi en coulisse. Ils ont seulement exigé un agent de sécurité devant les toilettes…Scénario différent pour DYLAN. Avec trois bonnes heures de retard, il arrive en jogging, encapuchonné, la démarche hésitante. Un de ses musiciens porte le panama, comme pour tromper le curieux qui oserait croiser le regard de BOB…non, mais !  Il devait venir en avion. Il aura fait le trajet d’Albi en tourbus. Imprévisible. Aucune anecdote dans un backstage totalement hermétique. Même le cuisinier cuisine en secret. Légende énigmatique…Thierry, le runner qui le remonte en merco à St Malô, n’aura pas le droit à un mot. Les consignes sont strictes : il ne faut pas dépasser les 30 kms/heure, éteindre les veilleuses (pour éviter le choc de luminosité avec la scène 😉 ), baisser la luminosité du tableau de bord…Et puis quoi encore?

WP_20150725_12_35_55_ProAucune légende et aucune énigme avec Mickaël YOUN, plutôt bavard et blagueur en voiture. L’ambianceur aime le partage. Bob SINCLAR est plus discret -une caractéristique chez les Bob!-.

Georges EZRA is cool. The DO also. Même si après un concert d’enflamme, la chanteuse regrette ne pas être restée plus longtemps sur scène…

Sur le plan de l’émotion, la quintessence de la saison se cristallisera  autour de  3 dates : SANSON, PANACLOC, CHEDID. Véronique arrivera en milieu d’après-midi, rayonnante, disponible, pendant que Jeanne CHERHAL toute excitée à l’idée d’un duo sur scène avec Véro, avale 2 BD…WP_20150725_12_36_03_ProL’attentionnée Véronique se fend d’un « bonjour Xavier » pour saluer son chauffeur qui n’en croit pas ses oreilles. Jeff le ventriloque, avec l’assurance de ses 29 ans affiche aussi une belle décontraction qui contraste avec l’émotion de sortie de scène. Il a pris une claque le gars. Le costaud craque. Et le public de Poupet est prêt à lui en remettre une s’il revient avec un nouveau show. Avec les CHEDID, on navigue en quasi fusion. La famille CHEDID se fond dans la famille POUPET. Instants chargés d’émotion avec cette belle simplicité ; En témoigne la photo de Thomas, régisseur de la journée, futur marié de Poupet (en septembre).Thomas Chedid

Beau symbole aussi que le génial KEV ADAMS porté en triomphe par les jeunes de Poupet ! Spontané, il se pliera au jeu des autographes dans l’allée du camping, jusqu’à deux heures du mat’. Pendant ce temps, Freddy COUDBOUL et Thomas VDB font honneur au palet vendéen et à la trouspinette. C’est plus compliqué à quatre heure du mat’ quand personne ne se souvient du digicode de l’hôtel…FAUVE est aussi mystérieux que sympathique. Le collectif refuse photos et signatures. Avec eux, c’est plus facile de s’enfiler une bière, entre potes! Feu CHATTERTON, bien vivant, fait dans le végétarien, avec tolérance pour le poisson et la volaille. Le bouquet final sera signé NO ONE et SHAKA PONK. Electriques sur scènes ; des crèmes en coulisses !

Quelle saveur ce crû 2015 !!